Duo Giocoso 2019

Duo Giocoso 2019

DUO GIOCOSO

formé en 2016 par Andrée-Claude et Pierre Thomas

(Photo de « Pierre et le Loup de Serge Prokofiev » produit en 2017 et 2018 dans plus d’une dizaine de salles bruxelloises )

Andrée-Claude Brayer,

Pianiste, chef d’orchestre ( chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres )

Issue d’une famille d’artistes, elle obtient à 16 ans un Premier Prix de piano à l’unanimité au Conservatoire National de Nancy et poursuit ses études musicales à Paris auprès d’Alain Weber (écriture, harmonie, contrepoint), Roger Boutry (direction de chœur et d’orchestre) Irène Joachim (chant) puis à la Haute Ecole de Genève en direction d’orchestre ( Arpad Gerecz), direction de choeur ( Michel Corboz) et orchestration ( Pierre Wissmer).

Professeur au Conservatoire National de Grenoble à 22 ans,  (1° Prix de la Fondation de France pour ses activités de chef d’orchestre en région Rhône-Alpes), elle poursuit sa formation de chef d’orchestre auprès de Michel Mercier, (Orchestre National d’Ile de France) et dans le domaine de la musique contemporaine  ( Magnus Lindberg, Lorraine Vaillancourt …)

Première femme reçue au concours de directeur de Conservatoire National de Région, elle dirige jusqu’en 2015 le Conservatoire à rayonnement régional de Cergy-Pontoise) (CRR de Cergy-Pontoise) et y installe  en partenariat avec l’Université de Cergy-Pontoise, une Licence Lettres et Arts déclinée en trois parcours, musique, danse et théâtre.

Avec l’Orchestre-Studio de Cergy-Pontoise, formation de chambre à géométrie variable regroupant des professionnels de haute qualité, elle va donner plus de 600 concerts en région parisienne, mais également à l’étranger ( Japon, Chine, Vietnam, Nouvelle-Calédonie, Pologne, Italie, Belgique, etc…)

Elle a orchestré puis dirigé, pour petit orchestre de chambre, « le mariage secret » de Cimarosa ( 60 représentations) et « Lo Speziale » de Haydn ( 90 représentations) , mise en scène Anne-Marie LAZARINI, au Théâtre Artistic Athévains à Paris ( XI° arrondissement). Elle va également  faire vivre « les Rencontres internationales de composition musicale de Cergy-Pontoise » ( 60 créations de 2000 à 2014) . Avec l’orchestre Symphonique du Conservatoire, en collaboration avec la Scène Nationale de Cergy-Pontoise ( directeur Jean-Joêl Le Chapelain) seront montés une quinzaine d’opéras ( La Traviata, West Side Story, Cosi fan tutte, Lucia de Lammermoor, le Barbier de Séville, etc…); de grands metteurs en scène et de magnifiques chanteurs s’illustreront ainsi régulièrement au Théâtre des Louvrais de Pontoise…

Peu après son arrivée à Bruxelles, elle crée avec son frère et Frédéric ANSPACH l’ASBL « le Salon Bugrane »  qui propose « à domicile » une dizaine de concerts par an, présentant de jeunes artistes talentueux et motivés…

Pierre Thomas,

Pianiste ( chevalier de l’Ordre de Leopold )

Issu de la même fratrie que sa sœur aînée Andrée-Claude, il obtient à treize ans un premier prix de Piano à l’unanimité au Conservatoire National de Nancy et poursuit ses études musicales au C.N.S.M. de Paris dans la classe de Lucette Descaves.  Après l’obtention d’un Prix de piano, il décide de continuer ses études à Bruxelles, à la suite d’une rencontre avec  le grand pianiste Eduardo Del Puyo, et obtient dans sa classe, en 1970,  un 1er prix de piano à l’unanimité avec grande distinction, puis, quatre ans plus tard, son diplôme supérieur à l’unanimité.

Pédagogue confirmé, il enseigne au Conservatoire Royal de Liège et à l’Académie Franz Constant d’Auderghem ; il forme de nombreux élèves et les mène jusqu’au niveau de l’excellence professionnelle.

Spécialisé dans la musique contemporaine, il intègre l’ensemble « Musique Nouvelle » en 1978. Il poursuit une carrière d’interprète en assurant entre autres la diffusion du répertoire musical belge des XX° et XXI° siècles. Il produit « Attitudes » de Philippe Boesmans, pièces créées au Théâtre Royal de la Monnaie de Bruxelles, enregistrées pour la firme Ricercare, ce CD  obtient le Grand Prix du Disque en 1979.

Après une rencontre avec le compositeur français Claude BALLIF,  il fait connaître son travail et crée plusieurs de ses œuvres à l’initiative de « Domaine Musique Pas-de-Calais France » et «Festival Ars Musica Belgique ».

En 2008, pour le centenaire de la naissance du compositeur Olivier MESSIAEN, il participe à un projet regroupant le Choeur de Jeunes de la Monnaie ( direction Benoît Giaux ) et l’Orchestre de Cergy-Pontoise ( direction Andrée-Claude Brayer) dans « Trois petites liturgies de la présence divine », pour chœur de femmes, piano, ondes Martenot et orchestre sans vents, en trois mouvements, sur un poème écrit par le compositeur. Ce chef d’oeuvre sera donné lors de trois concerts entre Bruxelles et le département du Val d’Oise.

Pierre Thomas se produit dans un répertoire varié allant de Bach au tango argentin, incluant les créations les plus novatrices. Il collabore souvent avec des artistes divers tels que des comédiens et des circassiens.

Co-fondateur de l’ASBL « le Salon Bugrane », il joue souvent avec sa soeur en 4 mains, collaborant avec des comédiens, et prépare actuellement un récital regroupant ses propres oeuvres.