Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Trio Oscillations : 2 flûtes et piano

dimanche 24 février 16 h 00 min 17 h 30 min

10€

 

Le trio Oscillations est le fruit d’une heureuse rencontre musicale et humaine, et dure maintenant depuis plus de 4 ans. Le groupe se forme au sein du Conservatoire Royal de Bruxelles, où les 3 musiciens ont fait leurs études. Leur travail y est reconnu par deux fois par une Grande Distinction aux examens de musique de chambre. Cet ensemble est également intimement lié au spectacle pluridisciplinaire éponyme, créé et mis en scène par la flûtiste Adèle Legrand.

Outre leur travail lors des résidences artistiques et des représentations du spectacle, le trio est sélectionné au Festival Musiq’3 en juin 2015 avec la pièce Chronographie III de Michel Lysight. Il présente ensuite le concours de musique de chambre Mathilde Horlais-Dapsens en octobre 2016, et remporte le 3e prix.

Il gagne également une Médaille d’or mention Excellence, ainsi que 2 prix spéciaux (P. Scholler et E. Noesen) au 34e Concours Européen pour Jeunes solistes (Luxembourg) en musique de chambre, en novembre 2017.

Le Trio Oscillations se produit régulièrement à Bruxelles lors de concerts et d’animations scolaires. Il a joué en 1e partie d’un lauréat du Concours Reine Elizabeth en mars 2018 à la Maison des Cultures d’Arlon (Belgique). Le Trio Oscillations défend un répertoire contemporain atypique et grand public.

 

Les artistes

  • Adèle Legrand : flûte
  • Yorick De Bruycker : flûte et flûte alto
  • Umut Vicdan : piano

Programme

  • Carl Philipp Emmanuel Bach :  Sonate en trio en ré min  (2 flûtes et piano)
  • Michel Lysight :                             Enigma (flûte, flûte alto, piano)
  • Martin Christoph Redel:            Feuertanz op 69
  • Anze Rozman :                              The two rivers (2 flûtes et piano)
  • Michel Lysight :                             Chronographe III  (flûte, flûte alto, piano)
  • Claude Debussy :                          Petite suite (2 flûtes et piano)

 

Voici une analyse faite par Michel Lysight de ses deux oeuvres qui seront jouées en sa présence lors du concert.

CHRONOGRAPHIE III
pour deux instruments et piano

L’idée de base des “Chronographies” est de composer une série de pièces indépendantes les unes des autres, mais toutes basées sur un matériau unificateur minimal de 5 notes (sol, si, fa dièse, ré, mi), celui-ci pouvant bien entendu être transposé. Il existe à l’heure actuelle dix “Chronographies” pour diverses formations.

Chronographie III (1996) pour deux instruments et piano (ou harpe) permet des dizaines de versions possibles au point de vue instrumentation. En effet, la “voix I” peut être jouée par différents instruments (flûte, hautbois, clarinette, flûte à bec, saxophone, trompette, vibraphone et marimba ou violon) de même que la “voix II” (flûte alto, basson, clarinette, clarinette basse, saxophone, cor, alto, marimba, accordéon, violoncelle ou contrebasse).

De forme ABCB’, Chronographie III est une pièce en contrastes : A fait appel à une très grande virtuosité rythmique par l’utilisation de fragments répétés, de polyrythmies et de mesures asymétriques. La construction progressive de trois thèmes distincts qui finissent par se superposer mène au climax qui conclut cette première partie. B est une partie beaucoup plus chantante et expressive qui permet aux exécutants de montrer leur sens du dialogue, de l’équilibre et de la beauté sonore. C, très virtuose elle aussi, justifie l’appartenance à la série des “Chronographies” par l’utilisation du matériau commun de cinq notes évoqué plus haut. B’ ramène la thématique de B, mais instrumentée différemment pour finir dans une ambiance très calme et nostalgique.

L’ensemble “Nouvelles Consonances” a enregistré cette oeuvre sur CD (label Cyprès 4602).
La pièce est publiée chez Alain Van Kerckhoven Éditeur (www.newconsonantmusic.com)

ENIGMA
pour deux instruments et piano

Enigma (2001) a été écrit pour deux instruments et piano (ou harpe). La partition de chaque instrument a été « recomposée » en fonction de ses possibilités propres (technique, tessiture, sonorité, effets particuliers etc.). Cela permet d’obtenir des formations instrumentales relativement traditionnelles (ex. : trio à clavier), plus rares (ex. : clarinette, violoncelle et piano ; flûte, alto et harpe ; violon, cor et piano etc.) ou franchement originales (ex. : saxophone soprano, cor de basset et harpe ; flûte à bec, basson et piano ; violon, clarinette basse et piano etc.).

Le premier mouvement est basé sur une idée thématique facilement reconnaissable. Celle-ci n’est pas développée au sens classique du terme, mais passe d’un instrument à l’autre, soutenue par différents éléments secondaires.

Le deuxième mouvement est plus spécifiquement basé sur le principe de la passacaille. Une basse obstinée de cinq notes permet de construire deux thèmes qui se superposent à un moment donné. L’un finira par disparaître, « absorbé » par l’autre. Le mouvement s’achève abruptement sur ce dernier, énoncé par les trois instruments sur la basse obstinée.

Le troisième mouvement a un caractère très rythmique. Construit comme une sorte de « course à l’abîme », il nous mène de façon inexorable à la conclusion finale. Le titre a été inspiré par le caractère un peu énigmatique de chaque mouvement, chacun de ceux-ci étant basé sur un matériau minimal exploité au maximum.

Il se veut également une forme d’hommage à Allan Turing (1912-1954), mathématicien anglais dont les travaux ont permis – entre autres – de casser le code des machines Enigma utilisées par les nazis durant la Seconde Guerre Mondiale et de raccourcir d’environ deux ans la capacité de résistance du IIIème Reich. Homosexuel, il fut condamné en 1952, après un retentissant procès, à subir une castration chimique. Sa mort reste une « énigme » : accident ou suicide, les deux hypothèses restent en suspens.

Une version pour clarinette, clarinette basse et piano a été enregistrée sur CD par Ronald Van Spaendonck, Jean-Marc Fessard et Éliane Reyes (label Dux 0531).
La pièce est publiée chez Alain Van Kerckhoven Éditeur (www.newconsonantmusic.com)

Teaser audio :  teaser 1

Pour réserver :

Merci de transmettre un message à:  brayerandreeclaude@gmail.com

 

Détails

Date :
dimanche 24 février
Heure :
16 h 00 min 17 h 30 min
Prix :
10€

Organisateur

Le Salon Bugrane
Téléphone :
+3248945480
E-mail :
contact@lesalonbugrane.be
Site Web :
www.lesalonbugrane.be

Lieu

Salon Bugrane
Avenue de la Bugrane,108
1020 - Brussel, Brussel 1020 Belgique
+ Google Map
Téléphone :
+32489454580
Site Web :
www.lesalonbugrane.be