Biographie Duo Giocoso

Biographie Duo Giocoso

Duo Giocoso

 

Andrée-Claude et Pierre THOMAS tous deux élevés par leurs parents dans l’amour de la musique, ont vibré aux mêmes chefs d’œuvre, partagé les mêmes découvertes artistiques durant les quinze premières années de leurs vies passées en Lorraine, dans une fusion quasi gémellaire.

Plus tard, séparés par la distance, engagés dans des carrières différentes, ils se sont régulièrement retrouvés afin de réaliser d’importants projets initiés par de grandes Ecoles d’Art, toujours avec succès parmi lesquels des Pianofolies en plein air pour les Fêtes de la musique, de  gigantesques œuvres chorales et orchestrales d’Olivier Messiaen, des rassemblements imposants d’orchestres symphoniques de jeunes.

A présent, l’idée de bâtir à deux un répertoire pour « un piano optimal  à 20 doigts » faisant la part belle aux réductions d’orchestre, est une étape de plus dans l’histoire de leur longue collaboration.

 

 

Pierre THOMAS

Après ses études au CNSM de Paris, (classe de Lucette DESCAVES) auprès notamment de Roger BOUTRY , il poursuit son cursus au Conservatoire de Bruxelles auprès d’Eduardo del Puyo, et partage sa vie entre l’enseignement (Académie Franz Constant d’Auderghem, Conservatoire Royal de Liège) et les concerts et enregistrements en France, Italie, Canada, Belgique, Corée… Membre de l’Ensemble « Musique nouvelle », il assure la diffusion de la musique belge des XX° et XXI° siècles. Il est Chevalier de l’Ordre de Léopold.

 

Andrée-Claude THOMAS

Pianiste, elle se dirige rapidement vers la musique de  chambre et la direction d’orchestre. Devenue directrice du Conservatoire à rayonnement régional de Cergy-Pontoise (Ile de France) elle y fonde grâce à son « Orchestre-Studio » formation professionnelle à géométrie variable, les Rencontres internationales de composition réunissant chaque année de jeunes compositeurs de Belgique, Espagne, Italie, Chine, Viet Nam, Canada, Liban, etc… Elle est chevalier de l’Ordre des Arts et Lettres.

 

 


Les commentaires sont clos.